Comment créer la vie professionnelle dont on rêve ?

Jeune, Etudiant, Professionnel, En reconversion professionnelle, En recherche d'emploi... Vous cherchez LE métier dans lequel vous vous épanouirez ? Alors cet article est fait pour vous !


J'ai changé de vie le 31 Décembre 2020. J'ai créé Explo(rh)a, après 10 ans de salariat et de différents contrats, CDD, stages, alternance, VIE, puis CDI. J'en ai eu marre d'attendre l'entreprise qui m'offrirait la chance de travailler sur les missions que j'aime et dans lesquelles je suis performante, et je suis partie à la conquête de mes envies !


Ca vous donne envie ? Alors, comment on crée la vie professionnelle de ses rêves ?


1. Travailler sa confiance en soi


La peur est le frein principal à toute action. J'ai envie, mais j'ai peur, je doute, et finalement cet état mental est tellement inconfortable que j'arrête, avant même de voir si ça pouvait marcher... Combien de fois on n'est pas allé au bout de quelque chose par peur ?


Si vous voulez créer la vie professionnelle dont vous rêvez, il faudra passer par cette étape, qui est primordiale. Affronter ses peurs, les rendre raisonnables (car souvent nos peurs prennent des proportions énormes dans nos têtes alors qu'en les écrivant sur un papier on se rend compte de leur réel impact). Une méthode d'analyse comme un SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats, soit en français: forces, faiblesses, opportunités et menace) vous permettra de les identifier dans le cadre de votre projet professionnel, et de savoir sur quoi travailler.


Ce travail peut être fait seul, avec des outils de développement personnel, mais vous pouvez aussi faire appel à un professionnel, qui saura vous accompagner dans l'identification de vos valeurs, de votre personnalité et de vos besoins.





2. Bien se connaître.

Depuis longtemps je compare le sport au travail. En effet, on se tourne vers ses compétences naturelles en choisissant des filières de formations/ sports qui nous plaisent, puis on les développe à travers des exercices, des mises en situations (évaluations / compétitions). Ensuite, on peut se découvrir de nouvelles affinités sportives, se mettre à aimer de nouvelles thématiques professionnelles, se spécialiser, etc. Le sport, comme le travail, a cette magnifique faculté d'apprendre à bien se connaître. Qu'est ce qui me fait du bien ? Dans quoi je performe ? Dans quoi je ne suis pas le meilleur ? Qu'est ce que je peux encore travailler ? Quelle est ma "valeur différenciante" ? Quelles sont mes valeurs ?


Si je ne sais pas qui je suis, je continuerais a enchaîner des postes qui ne me correspondront qu'à moitié, ou dans un temps très court. Et, spoiler, on change tout au long de sa vie ! Ce qui est vrai aujourd'hui ne l'était pas il y a 1 an, et aura surement évolué dans 2 ans.


Partant de là, trois options :


- Continuer comme ça car il faut bien payer les factures, et (re)trouver du plaisir dans les activités hors pro. Soit juste les soirs et week-ends. Ca marche un temps.


- Changer de poste, et si pas possible dans l'entreprise, candidater ailleurs. Ca marche aussi un temps.


- La dernière : créer ! Si on ne trouve pas son bonheur dans l'existant, pourquoi ne pas le créer soi-même ?


Voilà ce dont j'avais envie personnellement: choisir mes missions, les entreprises et particuliers avec lesquels je sens que j'ai quelque chose à apporter, choisir d'exercer plusieurs métiers (Coach, Consultante, Formatrice...), choisir mon temps, mon rythme et mon lieu de travail. Choisir d'explorer plusieurs opportunités d'emploi si j'en ai envie, et non plus parce que j'y suis obligée. Attention, la vie d'entrepreneur n'est pas parfaite, il faut gérer la pression, les doutes, les peurs, les chiffres, la prospection, la communication, l'administratif, les déclarations et tellement d'autres choses. Je n'ai certes plus de patron, mais j'ai des clients et un banquier, et ça c'est plus stressant !


Bon. Et comment on répond à ces questions quand on n'est pas sportif, qu'on est arrivé dans son job un peu par hasard et non par passion ? Et bien on réfléchi à son état actuel.

2. De quoi j'ai vraiment envie ?


Revenons aux basiques. Si je vous parle d'Ikigaï ? Vous savez, ce truc japonisant à la mode ? Ce n'est pas seulement cela. L'Ikigaï c'est un outil de coaching puissant, considéré par certains comme "la raison de se lever le matin". Fort, n'est ce pas ? Voici en quoi ça consiste :

L'Ikigaï, c'est la somme de plusieurs variables qui doivent être satisfaites: ce que vous aimez est ce pourquoi vous êtes doué, payé, et ce dont le monde à besoin. Cela correspond à vos passions, vos vocations, vos missions et vos professions.


Par exemple:

- Ce dont le monde a besoin : un meilleur équilibre entre offres de postes disponibles et candidats en recherche.

- Ce que j'aime : Accompagner les gens vers le poste dans lequel ils donneront toutes la mesure de leurs talents, et les entreprises à comprendre et remédier à leurs dysfonctionnements RH.

- Ce pourquoi je suis douée : faire émerger les désirs profonds, repérer les besoins, compétences pro et le savoir-être.

- Ce pourquoi je suis payée : aider les gens à trouver leur voie professionnelle, et les accompagner à se former pour acquérir de nouvelles compétences. Accompagner les entreprises à être plus performantes grâce à des salariés aux bonnes places, ambassadeurs car passionnés par l'entreprise, le produit, le service...


- Mes professions : Coach, Consultante et Formatrice

- Mes missions : Accompagner, conseiller, former

- Mes passions : le développement de soi, la Psychologie, les évolutions des salariés, des entreprises et plus généralement du monde du travail

- Mes vocations : Accompagner les Hommes et les Femmes et les Entreprises dans la recherche d'adéquation entre leurs compétences, l'entreprise, les postes, les besoins, les missions et les valeurs.


On avance hein ? Allons plus loin. Je sais qui je suis, et ce que je recherche.



3. Avancer dans son projet


Maintenant qu'on sait où on veut aller, reste à savoir par quels moyens !


Vous souhaitez rester salarié ? Le bilan de compétences est un bon moyen de savoir quelles compétences ont été acquises, et comment les transférer. Une fois les compétences définies, il est intéressant de regarder les offres d'emploi qui pourraient nous plaire. Rien de plus simple, tapez les mots clés de vos compétences dans les barres de recherche des JobBoards, vous trouverez les offres correspondantes, et à vous de voir celles qui vous parlent le plus.


D'autres pistes sont à explorer: monter son entreprise, reprendre une société déjà existante, se former grâce au congé de reclassement, ou son CPF. De nombreux partenaires et dispositifs sont aujourd'hui facilement identifiables et actionnables pour vous accompagner.


Pour les jeunes, qui n'ont pas encore d'expériences transférables, voir même qui cherchent quelles études poursuivre, pourquoi ne pas regarder les métiers qui recrutent dans la région, et voir les profils de compétences recherchés ? Les Missions Locales vous aiguilleront aussi bien, et même l'Etat s'est saisi du sujet avec le plan 1jeune1solution, Toutes les solutions pour l'avenir des jeunes (1jeune1solution.gouv.fr) qui accompagne les jeunes dans l'accès à l'emploi. Le site est très bien fait ! Envie de savoir ce que donne un métier dans son concret ? Consultez la plateforme Explorjob, ExplorJob - La plateforme pour la découverte des métiers -, Marion et Nils ont fait un travail formidable de recensement de témoignages de professionnels, que vous pouvez ensuite contacter pour aller plus loin dans vos questions.


Parfois, partir d'un besoin existant est un excellent moyen de trouver sa voie, et son emploi !






4. Mettre en pratique


Vous avez trouvé des annonces qui vous parlent ? Alors c'est parti pour postuler ! N'hésitez pas à relire notre article 6 secrets du recrutement que vous auriez voulu connaître avant un entretien ! (explorha.fr), ou encore Comment faire rimer personne atypique et CV "on flick"? (explorha.fr). Le secret est dans la recherche de la valeur que vous allez apporter sur le poste. Qu'est ce qui fait de vous le candidat le plus étonnant, et en même temps le plus intéressant pour le poste ?


Vous voulez créer ou reprendre ? Les CCI seront à votre écoute et pourront vous apporter un accompagnement de base très pratique!


Vous voulez vous former ? C'est par ici que vous saurez tout ! Le Compte personnel de formation ou CPF : tout comprendre (travail-emploi.gouv.fr)


Pour les demandeurs d'emploi, Pôle Emploi propose des dispositifs géniaux, comme les PMSMP (Période de Mise en Situations Professionnelles), qui permettent de tester un nouveau métier gratuitement pour l'entreprise, sécurisé par Pôle Emploi.




Alors, prêt à vous lancer une nouvelle aventure professionnelle ? Discutons-en !









30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout